Le microbiote et les symptômes de la Covid-19 sont corrélés

Julien Hernandez, Rédacteur scientifique
·2 min de lecture

Comment évolue la composition du microbiote intestinal pendant et après une infection à SARS-CoV-2 ? Détails dans cet article.

La Covid-19 est une infection des voies respiratoires supérieures. Néanmoins, le SARS-CoV-2, le virus qui cause la maladie, a montré son caractère polyvalent. En effet, ce virus possède aussi une certaine affinité avec nos cellules cérébrales, cardiaques et digestives. Dès lors, il semble intéressant de suivre des paramètres comme la composition du microbiote intestinal au cours de la maladie et après cette dernière. C'est ce qu'a entrepris une équipe de chercheurs hongkongais en collectant des échantillons de selles dans deux cohortes de patients hospitalisés. Ils publient leurs résultats dans la revue Gut.

La composition du microbiote est modifiée durant la Covid-19

Rien d'étonnant jusque-là. D'autres virus, comme celui de la grippe ou le virus respiratoire syncytial, ont la capacité de modifier significativement la composition du microbiote intestinal. En raison de son rôle immunitaire, le microbiote peut, dans une perspective mécaniste, subir des modifications quelle que soit l'infection. Néanmoins, selon une étude préliminaire, menée sur de faibles échantillons, il semblerait que les modifications du microbiote induit par la Covid-19 soient différentes des infections à d'autres virus, comme le virus de la grippe H1N1.

Les scientifiques font alors l'hypothèse que ces changements de composition jouent un rôle dans l'exacerbation de la maladie en contribuant à la dérégulation de la réponse immunitaire. En réalisant les mesures adéquates, ils constatent que ces modifications sont intimement corrélées avec plusieurs paramètres tels que la concentration en cytokines et chimiokines dans le plasma sanguin, en marqueurs d'atteintes tissulaires et avec la sévérité de la maladie. De plus, les taxons qui voient leur population croître sont connus pour leur fonction métabolique anti-inflammatoire tandis que les taxons, dont la population s'amoindrit, sont connus pour leurs fonctions métaboliques pro-inflammatoires.

Lors de la Covid-19, et comme dans toutes infections, le...
Lors de la Covid-19, et comme dans toutes infections, le...

> Lire la suite sur Futura

Ce contenu peut également vous intéresser :