Mickael Quiroga : "On connaissait l'annus horribilis, on a découvert l'annus merdicus"