Mickael Quiroga : "Je commençais à croire que pour circuler librement en France, il fallait être un virus"