Mickaël, éliminé de N'oubliez pas les paroles : "J'étais très fatigué…"

Alors qu'il venait tout juste d'entrer dans le classement des plus grands Maestros de N'oubliez pas les paroles, Mickaël, un candidat en jeu depuis le 18 février dernier sur le plateau de Nagui, a finalement été éliminé, ce mercredi 11 mars 2020, dans la seconde partie de l'émission, face à Marine, sa challenger (les téléspectateurs ont d'ailleurs très vite fait part de leur déception !). Il devient donc le 12e plus grand gagnant de l'émission, ex-aequo avec Soriana, et repart avec 177 000 euros de gains (et 35 victoires). L'agriculteur de 34 ans s'est confié à nos confrères de Télé-Loisirs au sujet de son élimination.

"Un certain soulagement…"

"Je n'ai pas ressenti de déception sur le moment, explique Mickaël. Mais peut-être un certain soulagement. C'était dur, quand même. J'étais fier de moi, et surpris d'en être arrivé jusque-là. Mais après-coup, j'ai eu du mal à atterrir. J'avais une grosse dose d'endorphine dans mon corps. Il fallait que ça redescende à un moment. Avec le recul, je me dis que j'aurais préféré perdre sur une chanson que je ne connaissais pas."

Le candidat s'est, en effet, trompé sur La Dernière séance d'Eddy Mitchell, qu'il connaissait pourtant. "C'est un titre que je maîtrise, mais je sais qu'il comporte des pièges. J'aurais préféré que ça soit Sur la Route de Memphis. J'ai réussi à aller loin dans la chanson, j'ai pensé aux pièges pendant toute la chanson, et j'ai fini par prendre une mauvaise décision !", regrette celui qui reconnaît avoir été "très fatigué"

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Touche pas à mon poste : Cyril Hanouna craint d'être privé de public dès lundi à cause de l'épidémie de coronavirus
L'Étoile mystérieuse des 12 Coups de midi : les indices de mars 2020 décodés ?
Coronavirus : l'allocution d'Emmanuel Macron massivement suivie
Margaux, n°1 de N'oubliez pas les paroles, évoque le parcours de Mickaël, après son élimination : "Il a fait l'unanimité, c'est rare !"
Jean-Jacques Bourdin furieux après un bug technique : "c'est n'importe quoi !" (VIDEO)