Michel Sardou, pudique, évoque la disparition de sa mère : “Elle n’a pas arrêté de me casser les coui… toute ma vie”

20 ans après le décès de sa maman, Michel Sardou se souvient avec émotion de la femme qui l'a élevé, en dépit de leurs différences.

Les relations parents-enfant ne sont pas toujours faciles. Si certains forment des duos fusionnels, à l’instar d’Alexandra Lamy et de sa fille Chloé Jouannet, d’autres sont plutôt du genre à s’ignorer, se déchirer, se disputer. Michel Sardou se trouve dans cette deuxième catégorie. Il ne cache pas que Jackie Sardou, sa maman, n’était pas tous les jours facile à vivre. Mais, malgré tout, il se souvient d’elle avec tendresse et émotion.

La mère du chanteur est décédée il y a plus de 20 ans, le 2 avril 1998. Pour le documentaire « Famille, je vous chante », réalisé par Mireille Dumas, diffusé ce vendredi 15 juin sur France 3, il a accepté de s’entretenir avec cette dernière pour évoquer sa relation conflictuelle avec sa mère. « Elle n’a pas arrêté de me casser les coui… toute ma vie. Je n’étais pas d’accord sur rien  avec elle », affirme-t-il avant de confier : « Cela m’a touché énormément quand maman est partie. D’un seul coup, elle m’a manqué alors qu’elle me cassait les coui… (…). D’un seul coup, je me suis rendu compte qu’il me manquait quelque chose. »

Avec (...) Cliquez ici pour voir la suite