Michel Sardou : après les vaccins, il donne son avis sur le professeur Didier Raoult

·1 min de lecture

Chacun s'est occupé comme il l'a pu durant le confinement. Si certains ont donné des concerts en live sur Instagram, à l'image de Patrick Bruel, Michel Sardou, lui, a choisi de se plonger dans l'écriture. Quatre ans après avoir annoncé sa retraite musicale, il publie son autobiographie, Je ne suis pas mort... je dors. Pour en assurer la promotion il s'est soumis à un véritable marathon des médias. C'est ainsi qu'il a fait un passage très remarqué sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 5 mai. Notamment en raison de ses déclarations sur les vaccins AstraZeneca. "J'ai été vacciné, deux doses et du bon, du Pfizer", a-t-il lancé face à un Yann Barthès qui ne savait plus où se mettre. Ses déclarations ont d'ailleurs fait polémique sur les réseaux sociaux, où certains l'ont accusé de tenir "un discours anti-vaccin primaire". Mais le chanteur, bien connu pour son franc-parler, n'a pas l'intention de faire machine arrière. Il n'a d'ailleurs pas hésité à dévoiler le fond de sa pensée concernant le professeur Didier Raoult.

Au début de la pandémie de Covid-19, l'éminent professeur venu de Marseille avait affirmé détenir la solution contre la maladie. Son remède ? Un mélange à base d'hydroxychloroquine. Mais très vite, son procédé avait été remis en cause par l'Ordre des médecins, qui avait même menacé de l'exclure. Résultat les Français s'étaient divisés en deux camps : les pro et les anti Raoult. Jean-Marie Bigard, lui, avait tout de suite pris le parti du professeur, tout comme Eric Cantona. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Thomas Pesquet : découvrez son salaire pour sa mission spatiale de 6 mois
Top Chef : les retrouvailles de Sarah Mainguy et du beau Glenn Viel amusent les internautes
VIDEO Loana maman : elle en dit plus sur sa relation actuelle avec sa fille Mindy
PHOTOS Archie a deux ans : la reine Elizabeth II et le prince Charles célèbrent l'anniversaire du fils de Meghan Markle et Harry
"Ça devient grotesque" : Laurent Ruquier répond à la polémique sur Les Grosses Têtes