Pour Michel Onfray, les Français ne sont pas «juste des gens qui bouffent du foie gras»

·1 min de lecture

Invité du Grand rendez-vous sur Europe 1 dimanche, Michel Onfray réagissait au tweet de Valérie Pécresse dans lequel la candidate à l'élection présidentielle donnait sa définition "d'être Français" en réponse à la polémique des écologistes sur le foie gras. Pour elle : "Être Français, c'est avoir un sapin de Noël, c'est manger du foie gras, c'est élire Miss France et c'est le Tour de France." Une définition réductrice pour le philosophe qui dénonce "un mépris" de la classe politique. "Aimer les gitanes et rouler au diesel aussi ? (...) Je pense que ces gens là, la classe politique, veulent absolument récupérer le peuple. C'est même un peu comme Zemmour quand il vient nous dire, en gros, on va supprimer le permis à points." 

"Pas juste des gens qui bouffent du foie gras"

Pour le philosophe, cette définition du Français retranscrit un manque de "culture" de la candidate LR. "Ce n'est pas ça le peuple quand même. Ce n'est pas juste des gens qui bouffent du mauvais foie gras au pied d'un sapin de Noël. Je veux bien que l'on puisse dire des choses comme ça. Ce n'est pas complètement faux. Mais elle aurait pu en appeler aux Mythologies de Roland Barthes, par exemple, en expliquant que c'était la DS, le steak frites, l'Abbé Pierre, le tour de France." 

Un manque de culture donc qui ne permettrait pas "d'embrasser la civilisation française" telle qu'elle est. "On peut imaginer qu'il y a quand même une autre histoire de France que celle du foie gras du sapin de Noël." Pour le philosop...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles