Michel Onfray : "Quand Emmanuel Macron aura une pensée construite, on pourra l’écouter"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des mots durs. Le polémiste Michel Onfray répondait aux questions de Laurence Ferrari sur Europe 1 à propos de l'annonce d'Emmanuel Macron d'un plan de 30 milliards d'euros pour l'industrie, "France 2030". "On ne décrète pas la réindustrialisation, ce sont de belles propositions, mais ça reste des propos de campagne présidentielle", a affirmé le philosophe. "Quand Emmanuel Macron dit quelque chose, j'attends toujours le lendemain qu'il dise le contraire", a-t-il déclaré dans Punchline

Interrogé sur la notion d'humanisme qu'évoquait le Président de son discours, Michel Onfray n'a pas mâché ses mots. "C'est une bonne dissertation de terminale, mais on n'y croit pas, c'est ça le problème", a-t-il asséné. Estimant que le chef de l'État applique la technique du "en même temps", son mantra depuis 2017, Michel Onfray juge qu'il "dit tout et n'importe quoi" : "C'est juste un garçon sympathique, et on attend qu'il grandisse. Quand il aura une pensée vraiment faite et construite, on pourra l’écouter."

"Macron n'aime pas les Français"

À propos du quinquennat d'Emmanuel Macron, Michel Onfray estime que "c'est le règne du verbe qui ne vaut plus rien de la pensée, de la parole démonétisée, de la pensée vide et creuse. Moi, je juge les actes." L'auteur affirme que le chef de l'État "n'est pas crédible dans le rôle de président de la République" et qu'en "presque cinq ans d'actes, Emmanuel Macron fait la démonstration qu'il n'aime pas la France et les Français, il aime le pouvoir qu'il a s...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles