Michel Fugain : "50 ans de carrière, je suis amusé que ça ait duré si longtemps"

Jean-Francois Lixon
Michel Fugain fête ses cinquante ans de chanson. Seul ou à la tête de plusieurs groupes dont le fameux Big Bazar, il a signé quelques unes des chansons les plus populaires depuis la fin des années 60. Agé aujourd'hui de 75 ans et bien loin de les faire, il continue une tournée nationale au cours de laquelle il fêtera ce demi siècle de bonne humeur mais aussi de réflexion en musique sur la société.

Décidément, c'est l'année des cinquante ans de carrière. Comme son confrère en chanson Julien Clerc, Michel Fugain prend la route des tournées pour fêter avec son public un demi-siècle de ritournelles dont plusieurs sont entrées dans l'histoire de la chanson française. Le Grenoblois de naissance et Corse d'adoption a aujourd'hui 75 ans et personne ne lui donnerait son âge. En revanche, on sait lui attribuer ses chansons. En 1967, il a 25 ans et publie son premier disque. Il rencontre tout de suite le succès avec "Je n'aurais pas le temps". Deux ans plus tard, Il signe la comédie musicale "Un enfant dans la ville". Sa carrière en tant qu'auteur, compositeur et interprète a démarré. Après avoir écrit pour les autres (Hugues Aufray et Dalida par exemple) il décroche une bonne place parmi la jeune génération de chanteurs français.

S'il aime chanter seul, Michel Fugain a aussi une âme d'animateur de troupe. Il crée en 1972 le Big Bazar, une troupe de 35 musciens, chanteurs, danseurs et techniciens. "La belle histoire", "C'est la fête", "Chante", "Comme un oiseau", "Les Acadiens", autant de succès. Sur scène, ce ne sont plus seulement des chansons, chacune est prétexte à un tableau vivant, mis en scène, chorégraphié à la perfection et présenté dans une éclatante bonne humeur. Le public qui se souvient de cette époque en parle comme de moments de pur bonheur partagé.


Reportage : N. Hayter / R. Motte / S.Gravelaine 

En sommeil

Mais la scène de la fin de ces années 70 commence à se peupler de personnages aux antipodes des elfes du Big Bazar. L'époque est aux punks. Michel Fugain quitte la trpoupe qu'il avait fondée, le BB ne continuera pas longtemps sans lui. Fin d'une époque.
Mais le chef de meute n'est qu'endormi. Dès 1977, il crée la compagnie Michel Fugain. Elle ne connaîtra cependant pas le même succès que feu le Big Bazar. Commence pour Michel Fugain une période d'isolement. Entre 1981 et 1988, un album moins optimiste, (...)

Lire la suite sur Culturebox.fr

Michel Fugain la joue toujours collectif avec Pluribus au festival Pause Guitare
INTERVIEW. Michel Fugain : "Je continue d'apporter ma pierre à l'édifice"
L'esprit de Bob Marley flotte à Arrens-Marsous dans les Pyrénées avec "FestiJam"
Après 60 ans de scène, Aretha Franklin veut ouvrir son "petit club" à Detroit
La chanteuse Taylor Swift s'investit dans le soutien des victimes d'abus sexuels

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages