Michel le Fou, le tueur qui téléphonait à la police