Michel Drucker : pourquoi Laurent Gerra ne l'a pas du tout aidé durant sa convalescence

·1 min de lecture

J-1 avant le grand retour de Michel Drucker aux commandes de Vivement Dimanche sur France 2. Un come-back très attendu par ses fans, qui n'avaient pas revu leur animateur préféré depuis le mois de septembre, à cause d'une opération du cœur et de nombreuses complications. "Michel a besoin de repos. Il ne sera pas à l'antenne pendant encore quelques semaines", avait alors déclaré Stéphane Sitbon-Gomez, directeur des programmes de France Télévisions. Mais il semblerait que tous ces malheurs soient bien derrière lui. En effet, Michel Drucker a déjà enregistré le nouvel épisode de Vivement Dimanche, le mercredi 24 mars. A cause de la crise sanitaire, l'émission a été tournée sans public mais avec de nombreux invités de marque comme Anne Roumanoff, Eric Antoine, Gad Elmaleh ou encore Laurent Gerra.

Un humoriste qui ne laisse jamais de marbre l'animateur de Vivement Dimanche, qui a évoqué son amitié sur les ondes de RTL. Lors de sa convalescence, Laurent Gerra a été une vraie source d'amusement pour Michel Drucker, qui lui en a tout de même voulu, pour une raison assez étonnante : "J'avais l'interdiction, pendant des mois, de rire, tellement ça me déchirait la poitrine qui avait été ouverte de part en part. J'avais un carcan, une espèce de gilet pare-balles pendant un mois, qui me comprimait la poitrine et on m'avait dit : 'Surtout, on ne rit pas.' Et évidemment, je tombais sur la bande de rigolos du matin avec Laurent. Qu'est-ce que j'ai pu rire ! Je me tenais les côtes", a-t-il expliqué, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTOS Carla Moreau métamorphosée : sa perte de poids choque les internautes
Richard Bohringer : sa fille Romane raconte son dernier tournage compliqué
50' Inside : Delphine Wespiser parle du sujet tabou de la différence d'âge dans son couple
Marc Lavoine prêt à avoir recours à la chirurgie esthétique ? Sa réponse catégorique
Le prince Harry a retrouvé du travail : pourquoi la famille royale se méfie