Michel Drucker imite Johnny Hallyday et déclenche l'hilarité (VIDEO)

Une anecdote en or. Michel Drucker a partagé de nombreux moments avec Johnny Hallyday. Des moments qui ont marqué les mémoires des fans. Parmi ces souvenirs, Michel Drucker s'est souvenu sur le plateau de l'émission diffusée sur C8, De quoi j'me mêle, ce 30 novembre, d'une journée toute particulière. Septembre 1998, Johnny Hallyday se produit au Stade de France. Il est déjà la star des rocker en France. Celui qui s'inspire largement de la signature spectaculaire des concerts d'artistes américains veut tout donner.

Cette fois-ci, il demande à son ami très proche, Michel Drucker, de le conduire en hélicoptère et de l'hélitroyer dans le Stade de France. Une scène digne des plus rocambolesques Mission impossible mais qui a assurément valu le risque. Plus de vingt ans plus tard, les fans s'en souviennent encore, même si à l'époque la manoeuvre n'était pas évidente. "On le fait. On avait le droit de faire le tour, de le descendre avec un cable. Il y avait une croix au sol. On le posait, puis pendant quatre minutes d'intro de musique, il allait en dessous de la scène et sortait avec Allumer le feu".

"J'ai le vertige"

Le jour-même, Johnny Hallyday monte dans l'hélicoptère, toutes les conditions sont réunies. "Tout est prêt. On décolle le jour J. Cinq minutes avant sa première chanson, 80.000 personnes. quatorze caméras. Je suis terrifié. Que tout marche bien, les mousquetons, le co-pilote qui vient de la montagne, un hélico spécialisé dans l'hélitroyage. Tout est prêt. Il m'a emmerdé pendant

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Robert Mitchum (La fille de Ryan, Arte) : Il a fait de la prison à deux reprises
Programme TV : que regarder cette semaine à la télé et sur Amazon Prime ? Notre sélection ! (VIDEO)
Tennis : découvrez le Top 10 du prize money en 2019 avec une grosse surprise !
Nikos Aliagas déjà fan du nouveau jury de The Voice : "une dream-team de coachs aussi talentueuse que brillante" (PHOTO)
Des chiffres et des lettres : Laurent Romejko "soupçonne fortement" un assistant d'avoir truqué certains tirages