Michel Drucker : un célèbre ami se veut optimiste, "s'il y en a un qui ne mourra jamais, c'est lui"

·1 min de lecture

L’état de santé de Michel Drucker a préoccupé un grand nombre de Français. Le 26 septembre dernier, l’animateur phare de France 2 a été hospitalisé pour subir une lourde opération du cœur. Après cette longue chirurgie, Michel Drucker semble aller mieux et a même un "cœur tout neuf", comme il aime le dire. D’ailleurs, un de ses fidèles amis se veut optimiste concernant sa santé. Alors qu’un documentaire lui est consacré ce samedi 21 novembre sur C8, Patrick Sébastien a tenu quelques mots réconfortants et optimistes sur Michel Drucker, dans les colonnes du Parisien. "Entre nous, c’est une amitié de quarante ans. On est des anciens combattants" a-t-il révélé avant de poursuivre : "Je me tiens informé de sa santé. S’il y en a un qui ne mourra jamais, c’est lui." Une complicité qui dure et qui est belle à voir.

Le 5 novembre dernier, l’animateur de Vivement Dimanche a échangé quelques messages avec Midi Libre et a tenu à donner de ses nouvelles. "Je sors de l’hôpital dans quelques jours, pour une rééducation de plusieurs semaines", a-t-il confié au média, avant d’apporter quelques précisions sur son opération : "C’est vrai que j’ai subi une très lourde opération. 7 h 30 sur la table d’opération. Mais j’ai un cœur tout neuf !"

Après une année particulièrement difficile, entre son hospitalisation et la pandémie de coronavirus, Michel Drucker devrait revenir sur les plateaux de France 2 début 2021. Françoise Coquet, sa productrice historique, a déclaré au Parisien ce 15 octobre : "C'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

50.000 dollars, le montant mirobolant mais justifié qu'exigeait Ivanka Trump pour un rendez-vous
"L’alcool a été plus fort que moi" : Jarry évoque les addictions de son ancien amour
Jean Castex sur la sellette : "S'il échoue, il emportera tout le monde vers le fond"
Jean-Michel Blanquer adulé ? Une quarantaine de parlementaires dans le "Fan-Club JMB"
Jacques Chirac : un célèbre animateur télé "à l'initiative de certaines de ses décisions"