Michel Cymes : les soignants responsables de la 4ème vague ? L'animateur ne mâche pas ses mots

·1 min de lecture

Après des mois à attendre qu’un remède miracle puisse nous sortie de la crise sanitaire, les vaccins ont enfin fait leur apparition. Mais à l’heure où se faire vacciner est plus qu’encouragé par le gouvernement, les voix des opposants se font entendre. Plusieurs manifestations se sont déroulées pour protester contre l’instauration du pass sanitaire et son extension. Désormais, aller au cinéma, prendre le train ou l’avion, aller au restaurant ou dans un bar est interdit si l’on n’est pas vacciné. Une situation qui fait rager. Notamment au sein des équipes médicales pourtant en première ligne face à la maladie. La vaccination des soignants sera même obligatoire dès le 15 septembre prochain, sous peine de ne pas se voir verser de salaire. La colère est grande, l’incompréhension également. Inès Loucif, ex-candidate de Koh-Lanta infirmière, avait poussé un coup de gueule : « Imposer le vaccins aux soignants, je suis tellement écoeurée. Ça a applaudi à 20 heures et maintenant ça met au pied du mur. Et ça nous prend pour des cons, excusez-moi le terme, en nous disant “si vous voulez retrouver une vie normale”, alors que ça ne sera plus jamais le cas ».

Michel Cymes, médecin ORL de formation, n’est pas vraiment de cet avis. L’animateur de 64 ans s’en prenait même récemment à Sophie Marceau, pas vraiment décidée à courir se faire piquer : « Je pense que quand on est connu et qu’on va contre l’avis des plus grands scientifiques mondiaux, on ferait mieux de se taire et de garder son avis (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe en froid : le PDG du groupe prend position
Karine Baste-Régis : son gros coup de gueule après des manquements à l'aéroport
Mort de Mike Mitchell (Gladiator, Skyfall) à l’âge de 65 ans
PHOTOS Laure (MAPR 5) : dans la « dernière ligne droite » de sa grossesse, elle dévoile son quotidien compliqué
Mariage de la nièce de Lady Diana : Kitty Spencer a brisé une importante tradition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles