Michel Cymes critiqué : sa consoeur Karine Lacombe le défend bec et ongles

Leur parole vaut de l’or en ces temps troublés de crise sanitaire. Les médecins qui ont d'ordinaire la cote dans les médias sont plus que jamais sollicités mais se retrouvent malgré eux au coeur de polémiques. Michel Cymes, le médecin le plus populaire du PAF, en fait actuellement les frais. Certains lui reprochent son style et sa gouaille, tandis que d'autres lui reprochent de simplifier à outrance le discours scientifique et d’être davantage homme de médias que médecin. Une situation que tente d’enrayer Karine Lacombe, la cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine, interrogée par Gala.

Pour l'infectiologue, rare femme dans cet univers très masculin, ces attaques contre l’ancien présentateur du Magazine de la santé, qui officie actuellement dans Ca ne sortira pas d'ici sur France 2, sont “dégueulasses”. Elle l’a déjà côtoyé à plusieurs reprises et avait même participé à une émission de télévision avec lui il y a quelques années en marge du Sidaction. Elle trouve “sa façon d’aborder la santé plutôt intelligente, il a un vrai talent de vulgarisateur, qu’il met au service du passage de l’information.” Quant à la présence de Michel Cymes dans les médias, jugée volontiers envahissante, Karine Lacombe répond que “beaucoup de (ses) confrères ne gardent qu’une vacation à l’hôpital et travaillent dans l’industrie ou sont journalistes. C’est comme ça ! Ça ne fait pas moins d’eux des médecins.”

Michel Cymes, médecin ORL de l’hôpital européen Georges Pompidou qui

Retrouvez cet article sur GALA

Jesus Mosquera, le beau gosse de Toy Boy (Netflix), se dit "coincé" et "timide"
Christophe Castaner et sa femme Hélène : une relation à distance... depuis longtemps
PHOTO - Emmanuelle Béart, confinée avec son fils Surifel, joue le rôle de la maîtresse
EXCLU- Bernadette Chirac confinée : son petit-fils Martin Rey-Chirac donne de ses nouvelles
PHOTOS - 30 pièces coup de cœur pour se sentir bien chez soi