Michel Charasse : cet objet insolite avec lequel il s'est fait enterrer

Michel Charasse aura été un homme surprenant jusqu’au bout. Ce mercredi 26 février, de nombreux hommes et femmes politiques se sont réunis à Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme) pour les obsèques de l’ancien ministre de François Mitterrand. Parmi les personnalités présentes, se mêlaient des figures de la gauche à l’instar de Claude Bartolone, Laurent Fabius ou encore Lionel Jospin, mais également des élus de droite, comme le président du Sénat, Gérard Larcher, qui aimait chasser avec lui dans la forêt de Rambouillet, rappellent nos confrères du Monde. Le président de la République Emmanuel Macron avait également fait le déplacement, comme annoncé quelques jours auparavant.

Après une poignée de main échangée avec les personnalités politiques présentes, le chef de l’État a rendu hommage à Michel Charasse et évoqué la relation qu’il entretenait avec l’homme politique : « Pas une semaine sans que je reçoive tes appels, tes courriers, tes fax, puis tes messages téléphoniques, et les derniers quelques jours avant ta disparition, pour proposer, pour t’inquiéter », a-t-il déclaré en préambule, dans des propos rapportés par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

« Tu as demandé à ce qu’on dépose dans ton cercueil un téléphone portable »

Lors de son discours, le président a fait une confidence pour le moins surprenante au sujet de l’ancien bras droit de François Mitterrand : « Sans doute croyais-tu en une forme de résurrection puisque tu as demandé à ce qu’on dépose dans ton cercueil un téléphone portable

Retrouvez cet article sur GALA

Kate Middleton et William, chouchous officiels de la reine : ce nouveau coup de pouce d’Elizabeth II
Laeticia Hallyday enfin Américaine : pourquoi ça facilite sa relation avec Pascal Balland
PHOTOS - Melania Trump tendance en robe blanche fleurie à 1683 € en Inde
Héritage de Karl Lagerfeld : que devient son autre “fils”, Sébastien Jondeau ?
François Fillon plein d'assurance à son procès : ce moment ou il a mouché la présidente