Michel Barnier, désormais disponible

franceinfo
·1 min de lecture

Jeudi 24 décembre, au 20 heures de France 2, Michel Barnier, le négociateur du Brexit, déclarait : "La France me manque. Ce pays est dans une telle situation, avec beaucoup de difficultés, beaucoup d'injustices, un manque de respect un peu partout. Je crois que notre pays a besoin de toutes les énergies, et je vais lui apporter l'énergie dont je dispose aujourd'hui." Michel Barnier est donc candidat. Mais à quoi ?

"Je m’occupe de mes chats et je prépare le chapon, alors l’avenir de Barnier…", réagit vendredi un jeune cadre de LR, qui a manifestement la tête ailleurs. A l’état-major des Républicains ou dans les allées de l’exécutif, rares sont ceux qui ont regardé le 20 heures la veille. A Noël, Michel Barnier ne fait pas le buzz. "Je n’étais pas au courant. Et personne ne m’a envoyé un sms pour me dire, dis donc tu es au courant de que Barnier a raconté ?", constate un dirigeant de la majorité.

"Sa ligne d’horizon c’est la France"

Michel Barnier a pourtant envie d’être encore utile. A 70 ans, il vient d’achever brillamment les négociations sur le Brexit. A droite, comme dans la majorité, chacun lui reconnaît des qualités de "fin négociateur, technique et énergique". Mais son âge lui interdit désormais toute ambition au niveau de l’exécutif européen compte tenu des règles administratives en vigueur à Bruxelles. "Sa ligne d’horizon c’est la France, assure l’un de ses amis. Et sa phrase (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi