Michel Barnier critique le "double-jeu" d'Edouard Philippe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Michel Barnier sur BFMTV-RMC - BFMTV
Michel Barnier sur BFMTV-RMC - BFMTV

Invité ce lundi matin sur BFMTV-RMC, le candidat à l'investiture des Républicains en vue de la présidentielle s'en est pris à Edouard Philippe qui a lancé ce week-end son parti Horizons, dénonçant un "double-jeu". "Je n’ai pas bien compris ce qu’il a fait samedi... je ne suis pas d’ailleurs sûr que Macron ait compris lui-même", a-t-il pointé.

Michel Barnier s'est interrogé sur des propositions "intéressantes" mais "étonnantes" évoquées par l'ex-Premier ministre, comme "mettre de l’ordre dans la rue" ou "dans les comptes", lors de son discours au Havre ce week-end. "S’il y a du désordre, pourquoi garderait-on le même président?" a-t-il souligné.

"Rien de nouveau"

Alors qu'Edouard Philippe se positionne à la droite de la macronie, le risque de se faire débaucher des personnalités LR est réel. "Il n’y a rien de nouveau", a évacué le candidat à l'investiture des Républicains. "Moi je veux rassembler ma famille, et ensuite l’élargir", a-t-il ajouté, rappelant son positionnement allant de la droite au centre.

Après un long rapprochement, le maire de Nice Christian Estrosi a officialisé son soutien à Emmanuel Macron mercredi dernier. Samedi, Arnaud Robinet, maire de Reims et vice-président de la région Grand Est, a annoncé à son tour son départ du parti pour rejoindre la nouvelle force de l'ex-Premier ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles