Michael Schumacher : sa fille Gina Maria aux anges, "Merci à tous ceux qui ont pensé à moi"

·1 min de lecture

Ce samedi 20 février, Gina Maria Schumacher, fille du champion de Formule 1, a célébré ses 24 ans et a remercié ses amis mais aussi les internautes, qui ont été nombreux à penser à elle. En effet, sur Instagram, la jeune femme passionnée d'équitation a noté : "Merci à tous ceux qui ont pensé à moi et qui m'ont envoyé des messages pour mon anniversaire, vous avez fait ma journée! Merci". Un moment joyeux durant lequel elle a fait abstraction de plusieurs tracas qui rythment son quotidien.

Elle n'a pas manqué d'en plaisanter : "la photo a été prise avant l'arrivée du coronavirus". Il faut dire que sur le cliché posté, où elle semble être prise en photo par surprise, elle est entourée de deux hommes sans respect des gestes barrières et ne porte pas de masques pour se protéger de ce virus qui ne cesse de se propager dans le monde entier. Et surtout, durant une journée, c'est de son anniversaire qu'on a pu lui parler et non de son père, hospitalisé depuis huit ans.

Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher a été victime d'un accident de ski dans la station de Méribel. Hospitalisé, rien de filtre concernant son état de santé tant sa famille tient à le protéger. C'est simplement lors d'interviews de ses amis, à l'instar de Jean Todt, que l'on parvient à glaner quelques informations. En décembre dernier, c'est dans les colonnes de Ouest France que le champion s'était confié sur le mari de Corinna Schumacher. "Il a eu malheureusement des séquelles importantes," avait-il révélé. Et d'expliquer (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"C'est lamentable" : revers cinglant pour Gad Elmaleh et son hommage à Claude Nougaro
"Heureux et bénis" : Sarah Ferguson et le prince Andrew aux anges depuis la naissance de leur "royal baby"
Christophe Castaner en colère, fustige la droite et la gauche qui "épargnent et ménagent" le RN
Line Renaud : son nouveau défi à 92 ans
Alain Bashung et Chloé Mons : nouvelle vie pour leur fille Poppée, "je vais prendre mon appart"