Michael Schumacher : les confessions de son fils Mick à son sujet

Tel père, tel fils ? Comme son célèbre père, Michael, sept fois champion du monde, Mick Schumacher rêve, à 21 ans, d'arpenter un jour les circuits de Formule 1. Une ambition qui n'a rien d'un fantasme, tant le parcours du jeune pilote est prometteur : En 2018, Mick s'adjugeait le titre de Formule 3 et intégrait dans la foulée la F2, l'anti-chambre de l'élite des courses sur circuit. Sa première saison à ce niveau a été morose, ne remportant qu'une seule course, mais Mick Schumacher vise aujourd'hui un titre, tandis que les informations sur l'état de santé de Michael Schumacher continuent de manquer. C'est justement au sujet du son paternel, près de sept ans après son terrible accident, que le jeune coureur s'est livré, lors d'un billet publié par son partenaire Under Amour et repris par Auto Bild.

"Il est toujours mon père"

Si souvent, les "fils de" ont du mal à s'émanciper de l'ombre du parent, Mick Schumacher assure ne ressentir aucune "pression" à ce sujet, même s'il a rusé pour qu'on ne le compare pas trop au kaiser quand il a commencé sa carrière. "Au début, j'ai utilisé des noms différents pour courir sans être reconnu et pour pouvoir progresser sans être dérangé, sans être trop exposé au label 'le fils de', confesse-t-il. Mais franchement, je ne ressens aucune pression à porter ce nom de famille ou à faire exactement ce que mon père a fait". Pas question, non plus, de vouloir à tout prix copier le grand champion de Formule 1. Dans l'œil du fils, il était de toutes façons

Retrouvez cet article sur Voici

Taylor Schilling d'Orange Is the New Black fait son coming-out et présente sa chérie
Prince Harry : cette phrase de Kate Middleton qu'il ne lui a pas pardonnée
PHOTO Vanessa Demouy : ses fans éblouis par la beauté de sa maman
Affaire conclue : qui est Damien Tison, le nouvel acheteur de l'émission ?
Miss France 2021 : l’élection de Miss Tahiti 2020 est annulée !