Michael Pachter tacle la Wii U et Activision au Game Monetization Summit

« L'industrie du jeu vidéo est en très bonne santé »Selon Pachter, l'industrie se porte très bien puisqu'il estime ses revenus annuels pour 2012 à environ 28 milliards de dollars, dont 12 milliards de ventes dématérialisées. À titre de comparaison, les chiffres pour 2008 étaient de 25,6 milliards de dollars de revenus, dont seulement 3 milliards pour les ventes digitales. Le rythme de croissance des ventes dématérialisées, ainsi que la sortie prochaine de consoles de nouvelle génération, lui font penser que d'ici trois ans tous les jeux seront disponibles de cette manière. Des consoles qui selon lui disposeront de disques durs de 2 To afin de pouvoir stocker des médias et des jeux sans compter. On n'ose pas imaginer le prix d'une telle console de jeux en France, si elle devait être assujettie à la redevance pour la copie privée. Concernant les consoles, il ne mâche pas ses mots envers la Wii U et pense que « tous les titres majeurs ne seront pas disponibles sur Wii U l'an prochain, les éditeurs ne suivront pas cette console ». De plus, il ajoute que « lorsque les consoles de nouvelle génération sortiront, elles seront bien meilleures que la Wii U. »  Il enfonce même le clou en expliquant que « Call of Duty est excellent sur la Wii U cette année, mais le problème c'est que pour jouer à Call of Duty en ligne, il faut une communauté, et s'il n'y a que quatre joueurs sur Wii U ce n'est pas amusant. Personne de sain d'esprit n'irait dire aujourd'hui qu'il achète une Wii U pour jouer à Call of Duty, ce serait comme dire J'abandonne Facebook pour Google + ». Il finit par conclure que d'ici quelques années, Nintendo ne sera plus un acteur majeur sur le marché. Activision en prend pour son gradeAu sujet de la licence Call of Duty l'homme est également très critique et n'hésite pas à la qualifier d'échec, ce qui n'a pas manqué de surprendre l'assistance, d'autant que le dernier (...) Lire la suite sur PCInpact.com

Michael Pachter tacle la Wii U et Activision au Game Monetization Summit

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.