Michael Jackson : sa nièce Yasmine poignardée, elle montre ses impressionnantes blessures

Depuis le lundi 25 mai et la diffusion en vidéo de la lente et douloureuse agonie de George Floyd, afro-américain ayant succombé à une terrible interpellation policière à Minneapolis, la foule de manifestants ne cesse de croître. Dans celle-ci, on retrouve de nombreuses célébrités. Les habitants de Los Angeles ont par exemple pu croiser Omar Sy à leurs côtés lors d’une manifestation. Le producteur américain Jay-Z a pour sa part directement appelé le gouverneur du Minnesota. Aux quatre coins de la planète, l’émotion et la colère est la même. Dans l’Hexagone, Nagui a demandé à ce que justice soit faite. M. Pokora a quant à lui partagé un message engagé contre les violences policières. Cela n’est pas prêt de s’arrêter. Surtout après ce que vient de subir Yasmine Jackson, nièce du King of Pop.

« J’ai été poignardée 7 fois juste à côté de chez moi »

C’est en partageant une photo de son visage que Yasmine Jackson a alerté le monde entier de la tentative d'assassinat dont elle a échappé de justesse. « J'ai été poignardée 7 fois juste à côté de chez moi parce que 'je suis une négresse' », a-t-elle révélé . Avant de détailler cette scène d’une violence inouïe. "J'ai été agressée hier, le 30 mai 2020, par ma voisine dans mon immeuble qui m'a poursuivie et poignardée à plusieurs reprises, tout en me traitant de 'négresse'. Je n'avais jamais vu cette femme avant l'incident. Mon ami et moi étions dehors en train de discuter quand, soudain, venue de nulle part, elle a descendu les escaliers puis

Retrouvez cet article sur Voici

Camille Gottlieb « enfant gâtée » ? La fille de Stéphanie de Monaco fait une mise au point
VIDEO Sandrine Bonnaire victime de violences conjugales : son témoignage glaçant sur France 2
Hermine de Clermont-Tonnerre dans le coma : Jean-Luc Lahaye, son ami, donne des nouvelles peu rassurantes
Laurent Ruquier : son incroyable geste de générosité dans Qui veut gagner des millions
Olivia Ruiz guérie du Covid-19 : « Je me suis soignée seule »