Michael Flynn, ex-conseiller de Donald Trump, a été payé plus de 50.000 dollars par des groupes russes

franceinfo avec AFP
Michael Flynn, ex-conseiller de Donald Trump, a été payé plus de 50 000 dollars par des groupes russes

Il avait été poussé à la démission en raison de contacts jugés inappropriés avec la Russie. L'ancien conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, Michael Flynn, a été rémunéré plus de 50.000 dollars en 2015 par trois entreprises russes ou liées à la Russie, selon des documents publiés jeudi 16 mars au Congrès.

Le général à la retraite Flynn, ancien directeur du renseignement militaire sous Barack Obama, a reçu 33.750 dollars pour avoir participé à un gala d'anniversaire de la chaîne russe Russia Today, proche du Kremlin, en décembre 2015. Sa participation était connue mais on ignorait jusqu'à présent le montant de sa rémunération. Il était assis à côté du président Vladimir Poutine lors d'un dîner.

Les parlementaires s'interrogent sur la conformité de ces paiements

Les élus démocrates de la commission d'enquête permanente de la Chambre des représentants ont obtenu et rendu publics des documents tels que des messages, des reçus et un chèque, révélant le montant de la transaction. Les frais de transports et logements étaient également pris en charge.

Les parlementaires s'interrogent sur la conformité de ces paiements, au regard de règles du département de la Défense interdisant à ses officiers et officiers retraités de toucher des sommes de gouvernements étrangers.

Michael Flynn a également été payé 11.250 dollars en août 2015 par la compagnie aérienne russe Volga-Dnepr, ainsi que 11.250 dollars en octobre 2015 par la filiale américaine de la grande société russe de cybersécurité Kaspersky Lab.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Pays-Bas : pas de percée de l'extrême droite
Pays-Bas : l'extrême droite en échec
Chypre : plus de 2 millions d'oiseaux tués durant l'automne
"Reis" : le film sur Erdogan<br
/>Italie : une dizaine de personnes blessées lors d'une éruption de l'Etna

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages