3 informations insolites sur Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

Laetitia Reboulleau
·3 min de lecture

Un an après John Legend, il a été élu Homme le plus sexy de l'année 2020 par le magazine People. Michael B. Jordan fait partie des révélations cinématographiques de ces dernières années, après avoir notamment crevé l'écran dans Black Panther. Et il n'a pas fini de faire parler de lui.

Claquettes, basket et école à la maison

Michael B. Jordan n'était encore qu'un enfant lorsqu'il a commencé à se faire connaître. Après avoir tourné dans plusieurs publicités, il a été repéré par Bill Cosby, ancienne star du petit écran aujourd'hui accusé de nombreuses agressions sexuelles, et n'avait que 12 ans lorsqu'il a fait ses premières apparitions à la télévision. Dès lors, le jeune acteur en herbe a enchaîné les rôles... À tel point qu'il a dû mettre sa scolarité de côté, ou presque. Contrairement à la plupart des ados, il n'a pas été au lycée, mais suivait des cours à domicile.

VIDÉO - Regardez l’hommage de l’acteur à Chadwick Boseman, son partenaire dans Black Panther :

Toutefois, cette différence de scolarité ne l'a pas empêché de poursuivre ses activités extra-scolaires en compagnie de jeunes de son âge. Grâce à une dérogation, il a pu continuer à jouer au basket avec l'équipe de la Newark Arts High School, et a même pris des cours de claquettes, et pratiqué le football et le karaté.

Un deuxième prénom qui fait son identité

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Michael B. Jordan ne tient pas son nom de la célèbre star du basketball qui possède le même patronyme. En réalité, il a hérité du prénom de son père, Michael A. Jordan. Il a tenu à ajouter le "B" à son propre nom pour être sûr de ne pas être confondu avec la vedette de la NBA. Mais que signifie ce "B" au juste ? Eh bien, il s'agit de l'initiale de Bakari, un prénom qui signifie "noble promesse" en Swahili.

VIDÉO - Retour sur le film qui a fait décoller la carrière de Michael B. Jordan :

L'acteur est très fier de sa famille, et très proche de ses parents. Lorsqu'il a acheté la maison de ses rêves, il a décidé de proposer à ces derniers d'emménager chez lui.

Black Lives Matter, encore et toujours

Lors des récentes manifestations en faveur du mouvement Black Lives Matter, Michael B. Jordan fait partie des célébrités qui n'ont pas hésité à donner de la voix et à aller manifester.

Mais l'engagement du comédien en faveur de sa communauté ne date pas d'hier. En 2018, il a failli refuser de jouer dans le téléfilm Fahrenheit 451 à cause des relations tendues entre les forces de l'ordre et les personnes de couleurs, souvent victimes de violences policières.

VIDÉO - Voici ce que la star imaginait pour qu’il y ait plus de diversité à Hollywood :

À l'époque, il avait confié à menshealth.com qu'il avait attendu d'en savoir plus sur la direction que comptait prendre le réalisateur, Ramin Bahrani, avant de se lancer : "Quand j'ai été sûr que tout était bon, j'ai dit : ‘Ok, j'ai compris. Je veux être de la partie.’" Il reste d’ailleurs très impliqué dans la promotion de la diversité dans le monde du petit et du grand écran.

A LIRE AUSSI

> Michael B. Jordan est l'homme (vivant) le plus sexy de l'année !

> Black Lives Matter : l’acteur Michael B. Jordan dénonce le manque de diversité à Hollywood en pleine manifestation

> Michael B. Jordan dévoile son programme pour plus de diversité à Hollywood