Michaël Youn : pourquoi il a dû renoncer à son troisième album avec Fatal Bazooka

Fatal Bazooka, alias Fat Baz, F. Bazook, F.B., F. ou encore « fff », est un sacré personnage. Imaginé au début des années 2000 par Michaël Youn pour le Morning Live, il a fait un carton surprise dans les charts. Cela a commencé dès 2006 avec le single Fous ta cagoule et a continué dès l’année suivante avec T’as vu ?, un album rempli de tubes comme Mauvaise foi nocturne, Parle à ma main ou encore J’aime trop ton boule. Trois ans plus tard, l’acteur retrouvait son personnage pour un nouveau succès : le film Fatal, qui a réalisé pas moins d’1,2 million d’entrées en France. Parodiant habilement le hip-hop des années 90 (avec notamment une magnifique référence au look de MC HAmmer), les stars de télé réalité des années 2000 (grâce au personnage d’Athena Novotel) et préfigurant le succès éphémère d’artistes comme LMFAO, Michaël Youn a tapé juste. La bande-originale du film, sortie dans la foulée, a également été très appréciée, avec ses parodies de différents artistes français et sa variété de genres musicaux. Mais depuis, plus de trace de Fatal Bazooka.

Michaël Youn a tenté de faire revenir Fatal Bazooka

Dans une interview très touchante accordée à Première, Michaël Youn revient sur certains échecs de sa carrière. L’un d’entre eux restera sans doute sa tentative, très peu connue, d’enfiler à nouveau les chaînes en or de Fatal Bazooka pour un troisième disque. « Quasiment personne ne l’a su, mais j’ai essayé de refaire un album avec Fatal Bazooka, a-t-il raconté. J’étais très content

Retrouvez cet article sur Voici

Emilie Nef Naf compare le confinement à l'époque où elle était enfermée dans la maison de Secret Story
Cette semaine dans Voici : ce couple uni dans l’adversité
5 films d’action à regarder pendant la période de confinement
Lucy Liu (Why Women Kill) : maman célibataire, la comédienne explique pourquoi elle a eu recours à la GPA
VIDEO Armande Altaï : l’ancienne jurée de Star Academy peine à joindre les deux bouts