Michèle Rubirola s'agace : "Vous croyez que je suis une femme soumise ?"

·1 min de lecture

Le 4 juillet dernier, Michèle Rubirola était élue maire de Marseille mais seulement, moins de six mois après son élection lors des municipales de 2020, elle a annoncé sa démission pour des raisons de santé. Elle a décidé de switcher de fonction avec son premier adjoint Benoît Payan, si bien que de nombreuses personnes se sont agacés ou ont crié au coup monté. Sa démission était-elle prévue ? A-t-elle été instrumentalisée par Benoît Payan ? Michèle Rubirola a répondu à ces questions dans les colonnes du magazine Elle, en kiosque ce vendredi 15 janvier.

Plutôt agacée par ces bruits qui circulent, celle qui n'a pas hésité à prendre à partie Léa Salamé et Thomas Sotto a lancé : "Vous croyez que je suis une femme soumise ?". Et d'ajouter : "Dès le soir du premier tour, c'est moi sui, pressentant les difficultés, ai proposé à Benoît de switcher. "Mais Michèle, m'a-t-il répondu, c'est impossible, ça ne se fait pas !" Comme je ne voulais pas faire perdre mon camp, j'ai tenu bon." Michèle Rubirola a conclu sa réponse par : "Être maire de la deuxième ville de France, ça ne s'improvise pas." Toujours est-il qu'elle ne regrette pas sa décision d'être désormais première adjointe. La politique de 64 ans dit être "en harmonie avec [elle-même]" et "certaine d’avoir choisi la meilleure solution pour être utile à [sa] ville".

Lors de sa démission, Michèle Rubirola a évoqué sa santé, sans pour autant dire clairement ce qu'elle traversait. "Une maladie qui lui a valu une opération, en septembre, puis (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Reconfiner serait une folie" : le Dr. Martin Blachier ne mâche pas ses mots
Evelyne et Marie-France Pisier "ont eu tellement d’amants" : les confidences d’une amie
VIDÉO - Anne-Elisabeth ose une petite blague sur les scènes de ménage avec son compagnon
"J'ai essayé, je vous jure" : le mea culpa de Michèle Rubirola
VIDÉO - "Je ne veux pas mourir à cause de vous !": sans masque, Jean-Luc Mélenchon panique