Qui est Michèle Rubirola, la future maire de Marseille ?

Ce dimanche 28 juin, les Marseillais - comme les habitants de près de 5 000 communes dont Emmanuel Macron au Touquet - étaient appelés à choisir leur future maire. À l’issue du dépouillement des bulletins de vote, c’est l'écologiste Michèle Rubirola, déjà arrivée en tête au premier tour, qui a été élue face à la candidate LR Martine Vassal. Une élection historique qui met fin au règne de la droite dans la ville depuis vingt-cinq ans. Un signe de confiance de la part des Marseillais qui, il y a encore peu, ne connaissaient pas la militante écologiste, qui devrait donc devenir la première femme maire de Marseille.

Avant d’être investie tête de liste du Printemps marseillais, Michèle Rubirola, 63 ans, n’avait jamais fait parler d’elle en politique. Et pour cause, enfant, elle se voyait « devenir médecin bénévole en Afrique », comme elle le confiait à nos confrères du Monde. Un objectif presque accompli. « Médecin, je le suis devenue. Le bénévolat, j’en fais beaucoup. L’Afrique, ça attendra », s'amuse cette mère de trois enfants devenue praticienne pour l’Assurance-maladie dans les quartiers nord de la deuxième ville de France. Même si, pour la petite anecdote, son père est l’un des membres fondateurs du Parti communiste marxiste-­léniniste de France.

Fini le quartier ouvrier ?

Et pour remporter cette élection municipale, Michèle Rubirola, aux origines catalanes et italiennes, a donné du sien : fini le look jean-basket. « Mon équipe me conseille de m’habiller différemment », expliquait-elle

Retrouvez cet article sur GALA

Julien Cohen (Affaire conclue) : qui est sa femme Karine ?
Julien Doré sauvé par Virginie Efira dans Nouvelle Star
Que devient Benjamin Griveaux ?
Pippa et Kate Middleton : leur cadeau venimeux à leur frère James
Yannick Jadot : qui est sa compagne Isabelle Saporta ?