Enlèvement de Mia : les cinq suspects mis en examen

Source AFP
·1 min de lecture
La petite Mia, 8 ans, a été retrouvée dans un squat en Suisse avec sa mère.
La petite Mia, 8 ans, a été retrouvée dans un squat en Suisse avec sa mère.

La petite Mia a été retrouvée saine et sauve ce dimanche 18 avril. Elle se trouvait avec sa mère, Lola Montemaggi, 28 ans, dans un squat en Suisse. Les cinq hommes qui auraient aidé la mère à kidnapper la petite fille ont été identifiés, interpellés et mis en examen, quatre d'entre eux étant écroués, a-t-on appris auprès du parquet de Nancy. Ces cinq hommes, qui « ont reconnu les faits devant les enquêteurs », sont poursuivis pour « enlèvement en bande organisée d'une mineure de [moins de] quinze ans et association de malfaiteurs », a précisé le procureur de la République de Nancy François Pérain.

Parmi les ravisseurs présumés, âgés de 23 à 60 ans et appréhendés en fin de semaine à Paris et dans sa banlieue ainsi qu'en Meurthe-et-Moselle et dans le Doubs, un seul, surnommé « Jeannot », n'a pas été écroué mais placé sous contrôle judiciaire. Il a reconnu avoir conduit ses complices dans les Vosges, mais n'a pas participé à l'enlèvement proprement dit, a indiqué François Pérain. Un sixième homme, considéré par les enquêteurs comme l'un des ravisseurs de Mia, n'a, lui, pas encore été identifié et reste activement recherché, selon le magistrat.

Une opération « de type militaire »

Selon le procureur de la République de Nancy, les auteurs présumés des faits ont conçu le rapt « comme une opération de type militaire » conduite « de manière déterminée ». Ils avaient même donné un nom de code à leur action : l'opération Lima.

« L'expédition a été organisée avec une phas [...] Lire la suite