"Je m'habillais en fonction de lui": une salariée d'Assu 2000 témoigne contre Jacques Bouthier

Inès raconte à BFMTV avoir été victime de remarques et de gestes déplacés de la part de l'ancien PDG d'Assu 2000, mis en examen pour traite d'êtres humains et viols sur mineur.

Inès* se définit comme la "cible" de Jacques Bouthier. Pendant 2 ans et demi, cette salariée d'Assu 2000 voyait débarquer le PDG du groupe dans son open-space à Noisy-le-Sec et venir la saluer, très lourdement.

"Lors du serrage de main, j'ai remarqué très rapidement qu'il était très insistant", confie-t-elle à BFTMV. "Il serrait ma main mais ne voulait pas la lâcher. J'ai appris par la suite le motif: c'était dans le but de faire bouger ma poitrine".

La jeune femme raconte avoir fait l'objet de multiples remarques déplacées de la part de Jacques Bouthier: 'tu es très belle aujourd'hui, tu devrais mettre des robes plus souvent'". Elle évoque également des caresses sur les cheveux et les épaules, des pinçages au niveau de ses hanches, "vraiment beaucoup d'attouchements".

"J'avais le droit à des phrases du genre 'si tu veux je te ramène chez toi ce soir, tu pourras faire un tour dans ma voiture Mustang", poursuit-elle pour BFMTV.

"J'avais toujours cette petite boule au ventre"

Elle raconte avoir croisé un soir le PDG au parking de l'entreprise, ce dernier la prévenant qu'il va la suivre en voiture jusque chez elle. Inès met alors en place des stratagèmes pour éviter à tout prix Jacques Bouthier. Elle confie être même allée jusqu'à se cacher dans les toilettes lorsqu'il arrive.

"J'avais toujours cette petite boule au ventre (...) Je me disais 't'habille pas en robe aujourd'hui sinon il va te faire une réflexion si jamais tu le croises'", explique la jeune femme. "Ne mets pas de haut trop court ou un peu trop plongeant. Je m'habillais en fonction de lui."

Des entretiens avec la DRH qui ne donnent rien

Dans l'open space, ses collègues remarquent le manège du PDG. Le directeur et la DRH en ont même parlé à la jeune femme à plusieurs reprises: "ils m'ont convoqué en me disant 'on voit les agissements de Jacques Bouthier vis-à-vis de toi, on voit ces faits et ces comportements, il n'y a rien d'acceptable, cela va changer".

"On va faire en sorte qu'il ne fasse plus ça, que cela ne se reproduise plus", lui auraient confié le directeur et la DRH, "mais au final rien n'a changé, le lendemain il est revenu, c'était pareil"

Des agissements que Jacques Bouthier aurait poursuivi jusqu'à son incarcération au mois de mai dernier. Inès envisage aujourd'hui de porter plainte pour harcèlement sexuel. Mis en examen et incarcéré pour "traite d'êtres humains" et "viol sur mineur", Jacques Bouthier fait déjà l'objet d'une plainte pour harcèlement sexuel. Une plainte déposée par une ancienne employée d'Assu 2000.

* : le prénom a été modifié.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Affaire Jacques Bouthier: un nouveau témoignage d'une salariée d'Assu2000 à Tanger

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles