MG TF : le dernier roadster de la vieille Angleterre

MG TF : le dernier roadster de la vieille Angleterre
![CDATA[]]

La MG TF, lancée en 2002, se distingue de la majorité de la production des roadsters modernes en raison de l’architecture de son moteur central et de son châssis, communs à la Lotus Élise. Elle décroche en mars 2003 le prix du « plus beau cabriolet du monde » lors de la cérémonie officielle organisée à Milan. Elle constitue une évolution de la MG F, elle-même développée sous l'ère BMW de MG. Elle a été redessinée par le célèbre designer Peter Stevens. Elle est construite sur la base d’une MG F et en présente de nombreuses similitudes, dont le moteur K Series d’origine Rover qui repart pour un tour.

Plus de puissance

Les changements mécaniques les plus importants concernent l’abandon de la suspension Hydragas en faveur de ressorts hélicoïdaux classiques. Il s'agit d'une nouvelle conception du système d’induction d’air, qui avec de nouveaux arbres à cames, augmentent la puissance du moteur par rapport au moteur de la MG F. La rigidité de la structure a été augmentée de 20 % et sur les modèles 160 ch, plus exclusif et sportifs, la hauteur de caisse est abaissée pour améliorer l'appui aérodynamique. Cette version 160 ch, résolument sportive est équipée d'une admission variable VVC et reçoit également une monte de pneus plus larges et des freins AP Racing équipés de larges disques.

Le péril jaune

En avril 2005, la production de la MG TF cesse, lors de la faillite du...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles