Mexique: une série télévisée glorifiant un tueur de femmes fait scandale

La série télévisée mexicaine Cannibale, indignation totale retrace le parcours criminel d'un tueur de femmes. Pensée à l'origine pour dénoncer l'impunité entourant les féminicides au Mexique, elle fait pourtant scandale, les féministes dénonçant une glorification de l'assassin.

De notre correspondante à Mexico,

Cannibale : indignation totale est le titre d’une série documentaire qui a été diffusée fin juin et début juillet à la télévision mexicaine. En cinq épisodes, cette production retrace le parcours criminel d’Andrés Mendoza, un tueur de femmes en série.

Le documentaire plonge dans les aspects les plus sinistres de l’affaire comme les pratiques cannibales de l’assassin. La série a été vue par 27 millions de téléspectateurs mais elle a provoqué des réactions horrifiées de la part des féministes mexicaines, qui estiment qu’on transforme les féminicides en spectacle.

Cinquante victimes potentielles

Andrés Mendoza a en effet assassiné des dizaines de femmes en toute impunité durant plus de trente ans. Ce septuagénaire habitait dans la banlieue de Mexico, c’était un homme très apprécié par ses voisins, il dirigeait même une organisation de riverains dans son quartier, à Atizapán. Il a été arrêté en 2021 et un grand nombre de restes humains ont été retrouvés à son domicile.

La série Cannibale revient sur cette affaire. Diffusée à une heure de grande écoute sur une chaîne commerciale mexicaine, elle a provoqué beaucoup de réactions indignées.

Faire des féminicides un divertissement


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles