Mexique: des protestations éclatent après le meurtre d'une fillette

1 / 2

Mexique: des protestations éclatent après le meurtre d'une fillette

Des dizaines de femmes manifestaient ce mardi devant la présidence mexicaine après le meurtre d'une fillette de sept ans à Mexico qui a provoqué colère et indignation dans un pays pourtant habitué à la violence.

La découverte durant le weekend du corps de la jeune fille avec des signes de torture a déclenché des protestations dans l'école où elle était scolarisée, lorsque son corps a été ramenée à sa famille, ainsi que sur les réseaux sociaux.

"Les féminicides sont des crimes d'État!"

Devant le Palais présidentiel, vêtues de noir et certaines avec le visage couvert, les manifestantes ont exigé de mettre un terme à l'impunité dont bénéficient les criminels et la fin de la violence de genre.

Aux cris de "Ils violent des femmes, ils protègent les monuments!", les manifestantes ont exigé que le gouvernement du président Andrés Manuel Lopez Obrador (AMLO) assume sa responsabilité à l'égard des femmes et de leur sécurité.

"Monsieur, madame, ne soyez pas indifférents, les femmes sont tuées au grand jour!" et "les féminicides sont des crimes d'État!", ont scandé les manifestantes.

Peu de temps après, une minute de silence, le poing levé, a été observée à la mémoire de la fillette assassinée. De son côté, AMLO a affirmé que les autorités de la ville enquêtent et que son gouvernement travaille sur les causes de la violence.

Le président pour la création d'un parquet spécialisé 

"Nous nous attaquons aux causes...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi