Mexique: le musée du Templo Mayor expose plus de 1300 objets préhispaniques restitués

Des poteries, des pierres, des outils en os… Après avoir été expertisées, ces œuvres sont exposées au public au sein du musée du Templo Mayor, au centre de Mexico.

Avec notre correspondante à Mexico, Gwendolina Duval

C’est la plus grande restitution d’œuvres archéologiques faites par des particuliers au Mexique. Le 11 juillet dernier, 19 caisses sont arrivées au Mexique, remplies de 2 522 objets et fragments d’objets en provenance de Barcelone. La famille de collectionneurs les a remis de manière volontaire et anonymes au Mexique qui réclame le rapatriement systématique de son patrimoine.

« C’est fabuleux que petit à petit, on continue de récupérer tout ce patrimoine culturel. En tant que Mexicaine, je me sens très heureuse de pouvoir observer ce patrimoine que sinon je n’aurais peut-être jamais vu dans ma vie », dit une femme. « Récupérer les pièces qui sont partie de notre histoire, c’est une manière de nous rapprocher de nos origines : notre histoire préhispanique », poursuit un homme.

Politique intensive de récupération des œuvres

Le Mexique mène une politique intensive pour récupérer son patrimoine vendu sur les marchés de l’art ou comme ici auprès des collectionneurs privés. Pour le plus grand plaisir de cette visiteuse : « Nous avons été victimes d’un pillage, nous devons récupérer ce qui est à nous, car ce patrimoine culturel appartient au Mexique et non à l’Espagne, ou la France ou n’importe quel autre pays », estime-t-elle.

► À lire aussi : Plus de 2500 objets préhispaniques récupérés par le Mexique en Espagne


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles