Mexique : un journaliste tué par balle, le troisième en moins d'un mois

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Israel Vasquez, reporter du quotidien numérique "El Salmantino" travaillait sur la découverte de restes humains dans l'Etat de Guanajuato lorsqu'il a été abattu.

Un journaliste mexicain a été tué par balles lundi 9 novembre, ont annoncé des ONG de défense de la presse. Il s'agit du troisième cas similaire en moins d'un mois au Mexique, et le septième depuis le début de l'année, selon un décompte de l'Agence France-Presse.

>> "On doit être très prudents" : le Mexique, pays le plus meurtrier pour les journalistes en 2019, selon RSF

Israel Vasquez, reporter du quotidien numérique El Salmantino, à Salamanque, travaillait sur la découverte de restes humains dans l'Etat de Guanajuato (centre), connu au Mexique pour sa violence, lorsqu'il a été abattu, ont indiqué le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF).

"La violence au Mexique ne faiblit pas"

Les autorités de l'État de Guanajato n'ont à ce stade pas répondu aux demandes de l'AFP de confirmer cet assassinat.

"Le CPJ regrette la mort d'Israel Vázquez Rangel, un journaliste de Salamanque, qui a été abattu ce matin. C'est le troisième reporter tué au Mexique en moins d'un mois", a écrit le Comité pour la protection des journalistes sur Twitter. Reporters sans frontières a également condamné cet acte et appelé les autorités mexicaines à prendre les mesures de sécurité nécessaires afin de protéger la famille et les collègues d'Israel Vazquez.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :