Mexique: plus de cinquante corps découverts dans des fosses communes

·1 min de lecture

Le Mexique est un immense cimetière. Au moins 59 corps ont été découverts dans des fosses communes clandestines dans l'Etat de Guanajuato, dans le centre du pays, a déclaré ce mercredi la Commission nationale de recherche des personnes (CNB), un organisme d'Etat.

Il s'agit pour l'essentiel de personnes jeunes, voire même pour certains des adolescents, a déclaré dans un point presse Karla Quintana, la responsable de la Commission nationale de recherche des personnes (CNB). « Nous avons trouvé 59 corps dans diverses fosses clandestines... La grande majorité des corps semble être des personnes jeunes, parfois très jeunes, parmi lesquels probablement des adolescents ».

Plus de 80 personnes ont été mobilisées pour ces recherches et 52 excavations ont été réalisées, permettant la découverte des corps, ont précisé les autorités.

Une violence endémique

Les violences dans l'Etat de Guanajuato se sont multipliées ces derniers mois, du fait d'une lutte entre les cartels de Santa Rosa de Lima et de Jalisco Nueva Generacion, tous deux impliqués dans le trafic de drogue et de combustible.

Ce dernier gang, qui est connu pour son ultraviolence, est devenu en quelques années le plus puissant du pays. Le procès de son chef présumé, Jose Armando, surnommé « El Vaca », s'est ouvert en juin dernier.

Jalisco Nueva Generacion est également responsable d'une flambée de violence observée à Ciudad Juarez, où le cartel opère aux côtés de celui de Sinaloa. Une violence endémique sévit au Mexique depuis près de 15 ans, depuis le lancement par le gouvernement de l'ancien président Felipe Calderon de sa guerre contre les narcotraficants. Plus de 300.000 personnes ont perdu la vie en raison de cette violence, selon les chiffres officiels.

►À lire aussi : Est-il encore possible d'informer au Mexique?