Le Mexique au coeur de l'affaire Pegasus

Du Maroc à la Hongrie en passant la l'Arabie Saoudite ou l'Inde, une vingtaine de pays sont accusés d'avoir espionné des communications privées de politiciens, journalistes, etc. L'affaire d'espionnage Pegasus a renforcé ces dernières heures les tensions diplomatiques notamment avec le Mexique, premier client de NSO Group, la société américaine qui commercialise le logiciel espion. De 2014 à 2017, quelque 15 000 personnes ont été ciblées au Mexique par Pegasus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles