Mexique: 650 sauf-conduits temporaires distribués à des migrants en route vers les États-Unis

Plus de 650 migrants ont reçu mercredi un document qui autorise leur présence au Mexique pendant trente jours sans craindre d'être expulsés, indique une source officielle.

Des centaines de clandestins entrés au Mexique dans le but de se rendre aux États-Unis ont commencé à recevoir mercredi des documents légalisant leur présence pour trente jours sur le sol mexicain, sans craindre d'être expulsés. À Huixtla, ville du sud du Mexique, des dizaines de milliers de migrants sans papiers en provenance d'Amérique centrale campent dans un centre d'accueil improvisé en attendant que les autorités mexicaines, débordées, leur délivrent des visas temporaires.

Huixtla n'est que de la première étape de leur voyage depuis Tapachula, à la frontière avec le Guatemala, d'où ils sont partis lundi. La « caravane » de plusieurs milliers de migrants, pour la plupart des Vénézuéliens, dont beaucoup en famille, poursuit sa lente progression vers les États-Unis, plus de 3 000 km plus au nord, au moment où Los Angeles accueille le Sommet des Amériques avec la question migratoire notamment à l'ordre du jour.

► Réécoutez le Journal d'Haïti et des Amériques : Un sommet des Amériques mal embarqué

Une point de tension de longue date


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles