Mexique : 29 morts lors de l'arrestation du fils du narcotrafiquant «El Chapo»

© Eyepix / NurPhoto / NurPhoto via AFP

L'opération militaire qui a abouti jeudi dans le nord-ouest du Mexique à l'arrestation d'Ovidio Guzman, l'un des fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman , a fait 10 morts parmi les militaires engagés et 19 parmi les criminels présumés, a annoncé vendredi le gouvernement. "Dix militaires (...) ont malheureusement perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions", a déclaré à la presse le secrétaire à la Défense Luis Cresencio Sandoval, en ajoutant qu'il y avait également eu "19 morts" parmi les criminels présumés.

 

>> LIRE AUSSI - Torture, exécutions : le glaçant récit d'un des derniers témoins du procès "El Chapo"

"El Raton"

Trente-cinq autres militaires ont été blessés par balle, tandis que 21 personnes ont été arrêtées lors de cette opération menée à Culiacan, dans la capitale de l'État de Sinaloa, au cours de laquelle d'intenses échanges de tirs se sont produits. Le précédant bilan faisait état d'un mort et de 28 blessés.

Un haut gradé de l'armée figure parmi les victimes, a indiqué M. Sandoval, précisant que sa patrouille avait été attaquée à la suite de l'arrestation d'Ovidio Guzman, alias "El Raton" ("la Souris"). "Nous n'avons aucune information concernant des civils qui auraient perdu la vie", a ajouté M. Sandoval. Un avion de ligne et deux avions de l'armée de l'Air mexicaine ont été touchés par des projectiles quelques instants avant leur décollage, selon la même source.

Les appareils officiels "ont dû effectuer un atterrissage d'urgence, malgré l...


Lire la suite sur Europe1