Mexique: 13 délinquants présumés tués par la police, huit morts dans l'attaque d'un bar

Une voiture de police au Mexique (photo d'illustration) - Pedro PARDO / AFP
Une voiture de police au Mexique (photo d'illustration) - Pedro PARDO / AFP

Treize délinquants présumés ont été tués par la police dans le centre industriel du Mexique, où huit personnes sont également mortes dans l'attaque d'un bar par des hommes armés, ont indiqué ce vendredi des sources judiciaires.

"Dix hommes et trois femmes sont morts" jeudi lors d'un affrontement avec la police dans l'État de San Luis Potosi, a indiqué le parquet régional.

Les délinquants présumés "seraient impliqués dans les derniers événements violents survenus dans la zone", a ajouté le parquet.

Impliqués dans plusieurs attaques

Le 10 juin, les cadavres de sept hommes non identifiés ont été abandonnés dans une localité du même Etat, avait annoncé le parquet.

Dans l'État voisin du Guanajuato, huit personnes ont été tuées par balles et cinq autre blessées vendredi lors de l'attaque d'un bar clandestin, ont rapporté les autorités locales.

Mercredi, un journaliste-entrepreneur et deux autres personnes sont mortes dans l'attaque à main armée d'un bar de la commune de San Luis de la Paz.

San Luis Potosi (usines General Motors et BMW) et Guanajuato sont deux États industriels.

Guanajuato est devenu l'un des États les plus violents parmi les 32 que comptent le Mexique, du fait de la rivalité entre deux cartels: Santa Rosa de Lima et Jalisco Nouvelle Génération. Au premier semestre, Guanajuato a été l'État le plus violent du pays, avec 1259 homicides.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles