Mexique: à Monterrey, des restrictions sur l'eau pour faire face à la sécheresse

La sécheresse s'intensifie dans le nord du Mexique. À Monterrey, ville régulièrement touchée par des températures très élevées d'avril à septembre, les autorités locales ont adopté un nouveau plan d'économie de l'eau. Dans cette métropole de cinq millions d'habitants, l'eau sera disponible seulement six heures par jour.

De 4 heures du matin à 10 heures du matin, l'eau sera disponible à Monterrey, dans le nord-est du Mexique. Après quoi le débit sera réduit dans de nombreux quartiers de la métropole.

Car cette fois, la sécheresse est plus longue et plus intense que celles des années précédentes, sur place. Nous sommes pourtant en juin, et la saison des pluies est censée avoir commencé.

En février déjà, le pays déclarait l'état d'urgence au Nuevo León, l'État de Monterrey, en « sécheresse extrême ». Et en mars, le gouvernement fédéral avait mis en place un premier plan pour économiser l'eau. Il coupait les robinets à certains quartiers, un jour par semaine.

Ces nouvelles restrictions devraient durer au moins jusqu'au mois d'août. De quoi faire peur aux habitants de Monterrey, qui se sont rués sur les stocks de bouteilles d'eau des magasins. Cette pénurie oblige le gestionnaire public de l'eau à en distribuer à l'aide de camions-citernes.

Certains habitants accusent l'État du Nuevo León de faire passer les industries avant eux. Elles ne sont pas concernées par les restrictions.

À écouter aussi : Texcoco, le dernier lac de la vallée de Mexico en péril


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles