Meurtres en pays d’Oléron (France 3) Michel Cymes : "J’arrivais comme un petit garçon au milieu de professionnels"

·1 min de lecture

Vous souhaitiez "faire l’acteur"… C’est chose faite ! Alors, heureux ?

Il y a quelques années, j’avais dit, et je crois bien que c’était dans Télé 7 Jours, que j’aimerais, un jour, incarner un médecin dans une fiction. Et vous n’imaginez pas le nombre de propositions que j’ai reçues depuis… Mais ce rôle-là a été écrit pour moi. C’est du grand luxe !

Une chance…

Vous savez, dans ce métier, il faut du culot, mais aussi beaucoup de chance. Le culot, c’est d’avoir dit que j’avais envie de le faire, et la chance, c’est d’avoir eu les planètes alignées, avec un producteur et une chaîne, France 3, qui voulaient que je le fasse ! Sans compter les auteurs, qui ont su mitonner pour moi un personnage sur mesure.

Pince-sans-rire, voire cynique et un brin séducteur, ce docteur Lazare vous ressemble beaucoup !

Vous oubliez son côté baroudeur… Ce n’est pas du prêt-à-porter, mais bien de la haute couture !

À lire également

Meurtres en pays d’Oléron (France 3) Hélène Seuzaret : “Michel Cymes apprend très vite !”

Ce n’est pourtant pas la première fois que vous incarnez un médecin. Pourquoi n’acceptez-vous que ce type de personnage ?

J’exerce deux fois par semaine à l’hôpital. ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles