Meurtres d’Abby et Libby : un homme arrêté pour le viol d’une enfant est-il lié à l’affaire?

·2 min de lecture

Un homme a été arrêté dans l’Indiana, où il est accusé d’avoir piégé une enfant de 9 ans chez lui pour abuser d’elle. La police cherche à déterminer s’il pourrait être lié à la mort des jeunes Abby et Libby, en 2017.

James Brian Chadwell II est-il l’homme recherché dans l’enquête sur les meurtres d’Abby et Libby, tuées en 2017 ? Rien ne l’indique pour l’instant mais la police a annoncé qu’elle enquêtait sur son possible lien avec l’affaire après que ce dernier a été arrêté dans l’Indiana. Il est accusé d’avoir piégé une petite fille de 9 ans, chez lui, afin d’abuser d’elle. Il aurait ensuite eu l’intention de la tuer. Voisin de la petite victime dont il avait obtenu la confiance grâce à ses chiens, il aurait battu l’enfant et l’aurait violée, d’après le «Journal & Courier». Lorsqu’elle a été secourue par la police, la fillette était attachée dans sa cave. Le procureur du comté de Tippecanoe a inculpé James Brian Chadwell II pour tentative de viol, agression sur mineur, tentative d’agression sur mineur, enlèvement, coups et blessures, et étranglement. L’homme est déjà connu de la justice pour des faits d’agression sexuelle.

Alors que son visage a été diffusé dans les médias américains, de nombreux internautes ont évoqué la ressemblance frappante entre cet homme et le portrait-robot du suspect des meurtres d’Abby et Libby, âgées de 13 et 14 ans. Elles ont été retrouvées sans vie en 2017 près d’un pont abandonné de l’Indiana. C’est sur l’application Snapchat qu’elles ont été vues vivantes pour la dernières fois. Alors que des proches devaient venir les chercher un peu plus tard dans la journée, les deux jeunes filles ne sont jamais arrivées au point de rendez-vous. Un homme mystérieux -filmé non loin de l’endroit où les cadavres ont été retrouvés- est soupçonné d’avoir tué les promeneuses. Les théories des internautes, postées notamment sur le site Reddit, sont remontées jusqu’à la police. Le shérif du comté de Carroll, Tobe(...)


Lire la suite sur Paris Match