Meurtres à Orléans et Meurtres à l’abbaye de Rouen (France 3) : découvrez la particularité de ces deux épisodes

·1 min de lecture

Amateurs de Meurtres à… , la collection policière à succès de France 3, réjouissez-vous ! Jeudi 24 juin, France 3 propose Meurtres à Orléans suivi de Meurtre à l’abbaye de Rouen, deux épisodes de sa collection policière à succès habituellement à l’antenne le samedi soir ! D’accord, il ne s’agit pas d’épisodes inédits, mais de deux rediffusions. Malgré tout, le charme opère à chaque fois. D'autant que ces deux épisodes ont une particularité… apparue avec le temps ! Si le principe de cette collection est de proposer des régions et des duos différents à chaque fois, il arrive qu’il y ait quelques petites entorses au cahier des charges !

Lancée en 2013 avec Meurtres à Saint-Malo, la collection policière du samedi soir de France 3 a rencontré un succès immédiat et donné naissance aux Meurtres à… Aujourd’hui, près d’une cinquantaine d’épisodes ont été proposés au public et d’autres sont en attente de diffusion, en tournage ou en préparation. Une surprise est d’ailleurs déjà sur les rails pour célébrer les dix ans de la série.

Mais avec autant d’épisodes, pas toujours évident de respecter l’une des règles d’origine qui veut que des acteurs différents officient à chaque fois. Anne Holmès, la directrice de la fiction de France Télévisions, à l’origine de la collection, le reconnaît d’ailleurs sans ambages : "Meurtres à… , c’est à chaque fois un casting différent, même si certains comédiens en ont fait plusieurs."

Parmi eux justement, David Kammenos et Frédéric Diefenthal. Le premier (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Netflix : séries, films, documentaires… Toutes les nouveautés attendues en juillet 2021 sur la plateforme
En direct : suivez les retrouvailles de Friends sur TF1 avec Télé-Loisirs
Friends : ces stars ont failli jouer Rachel, Ross, Chandler et les autres (PHOTOS)
Netflix : les 5 meilleurs programmes LGBT à voir sur la plateforme (VIDEO)
Patrick Guérineau (Demain nous appartient) : "Je me sers de mon expérience de papa pour jouer Etienne"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles