"Meurtres à Figeac" : Stéphane Plaza dans la peau d'un "gendarme torturé" le samedi 18 juin sur France 3

Stéphane Plaza en prime time sur... France 3. Si l'animateur de "Maison à vendre" et "Recherche appartement ou maison" sur M6 n'est pas un acteur du mercato, il sera, le temps d'une soirée le samedi 18 juin, le héros de "Meurtres à Figeac", l'un des nombreux épisodes de la collection de la Trois.

"C'est un accord avec Nicolas de Tavernost"

Dans cet épisode, produit par Sébastien Charbit, Mathieu Vergne et Sidonie Cohen de Lara et réalisé par Olivier Barma, l'expert en immobilier se glissera dans la peau d'Olivier, un "gendarme torturé, silencieux", comme il l'expliquait en avril sur RTL, très éloigné de l'image qu'il peut donner dans ses émissions.

Il enquêtera, aux côtés de Manon (Samira Lachhab), sa belle-soeur lieutenant de la section de recherche de Toulouse de retour à Figeac pour commémorer la mort de son mari, sur le meurtre d'une riche propriétaire terrienne de Figeac, dont le corps vient d'être retrouvé momifié dans le musée Champollion. Pendant le séjour de Manon dans le Lot, les morts s'amoncellent. Elle accepte donc d'aider Olivier à traquer cet étrange meurtrier : chacun des crimes est mystérieusement lié à l'Égypte antique...

Interrogé sur ce passage sur France Télévisions, Stéphane Plaza avait révélé, le 30 avril dans "On refait la télé" sur RTL, que son contrat avec M6 lui permettait de prendre part à des fictions diffusées sur d'autres chaines. "C'est un accord avec Nicolas de Tavernost (président du...

Lire la suite


À lire aussi

"La chanson de l'année" : Nikos Aliagas en direct du château de Chambord ce soir sur TF1
"Meurtres au paradis" : La saison 6 démarre ce soir sur France 2
"Le Big Show" : Jarry débarque sur France 2 le samedi 11 juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles