Meurtres à Figeac (France 3) - Stéphane Plaza : "Durant un mois, j’ai demandé à M6, de ne pas me contacter"

© Ulrich LEBEUF - FTV - MYOP

Oncle d’un jeune garçon, votre personnage, Olivier, porte une arme. Serait-il un tonton flingueur ?

Stéphane Plaza : Rien à voir, même si ça aurait été une joie d’endosser ce genre de rôle. Il s’agit d’un type obsessionnel, sombre, taiseux, tourmenté, dont la vie s’est arrêtée depuis que son frère est mort. Un rôle dans lequel on ne m’attendait pas du tout, même si, moi, je sais que je suis un clown blanc.

Olivier entretient une relation compliquée avec sa fille, Emma…

Ce papa ne voit plus les gens qui l’aiment autour de lui. Il se comporte comme un robot, concentré sur sa quête de vérité.

Comment s’est déroulé ce tournage dans le Lot ?

Durant un mois, j’ai demandé à M6, comme à mon agence, de ne pas me contacter. Je me suis mis dans une bulle afin d’entrer dans la peau du personnage. Auparavant, je m’étais renseigné sur le milieu de la police et de la gendarmerie, notamment au commissariat du 11e arrondissement de Paris… J’ai aussi travaillé en amont avec ma partenaire Samira Lachhab, qui, comme moi, aime beaucoup les gens. Une belle complicité s’est nouée entre nous.

À lire également

Stéphane Plaza bientôt aux commandes d'une nouvelle émission

D’où vient votre passion pour la comédie ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles