Meurtres à Cognac (France 3) Éléonore Bernheim : "Olivier Sitruk et moi étions destinés à nous rencontrer"

·1 min de lecture

Qui est Clémentine Segonzac, votre personnage ?

Éléonore Bernheim : Une capitaine de police qui a grandi à Cognac, combative, solitaire, et qui pense ne pouvoir compter que sur elle-même. Clémentine s’occupe aussi de son frère, qui souffre du syndrome de Diogène : il ne jette rien, accumule tout. La jeune femme va être confrontée à une série de meurtres dans le milieu du cognac, qui se trouve être en lien avec son histoire familiale : ses parents, décédés, étaient aussi des viticulteurs locaux.

Clémentine mène cette enquête avec Yassine Benjebbour, un capitaine venu de Marseille, interprété par Olivier Sitruk. Était-ce votre première collaboration ?

Oui. Nous ne nous connaissions pas, mais il faut croire que nous étions destinés à nous rencontrer : quelque temps avant que l’on nous propose ce projet, nous avions été contactés pour une pièce, mais qui n’a pas pu se monter. En tout cas, ce fut une belle et joyeuse collaboration, placée sous le signe du cognac.

À lire également

Faut-il regarder L'Art du crime, la nouvelle série de France 2 ?

Qu’en est-il de la quatrième saison de L’Art du crime ?

Justement, j’ai eu l’impression de faire une infidélité à Nicolas Cob, mon partenaire... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi