Meurtres à Blois (France 3) - Anne Charrier : "J’adore jouer les flics ! "

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Olivier Marchal
    Acteur et réalisateur français

Qui est Alice Deschamps, que vous interprétez ?

Anne Charrier : Un officier de police muté à Paris après son divorce, et qui revient à Blois pour rendre visite à Arthur, son beau-fils, un apprenti comédien de 20 ans (Elias Hauter, ndlr). Si Alice a été une femme blessée par la vie, elle reste très droite dans son travail. L’assassinat d’un acteur lors d’une reconstitution historique à laquelle participe Arthur a jeté le soupçon sur ce dernier. Elle devra résoudre cette enquête avec son ex, Denis (Olivier Marchal), le père d’Arthur, commandant de police.

On ne peut pas dire que son ancien époux se réjouisse de cette collaboration…

Ni l’un ni l’autre n’est enchanté par ces retrouvailles forcées, dix ans après leur divorce. On devine très vite que leurs relations ne se sont pas apaisées et que la séparation a été assez mal vécue des deux côtés. Mais l’enquête va toutefois leur permettre de se rapprocher et de pacifier leur relation.

Vous aviez déjà tourné avec Olivier Marchal…

Oui, plusieurs fois. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avons été choisis pour faire équipe. Nous avions déjà tourné, voilà dix-huit ans, dans le téléfilm Paul Sauvage, qui a été diffusé sur M6. J’ai aussi joué, en 2008, dans son film MR 73, et, en 2013, nous étions au casting du film Le jour attendra, d’Edgar Marie.

Comment s’est passé ce tournage à Blois ?

L’ambiance était très... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles