Meurtre de Vanesa: ses parents ont "complètement déshumanisé" le meurtrier présumé

L'avocate des parents de Vanesa, l'adolescente de 14 ans enlevée, violée et tuée vendredi dans le Lot-et-Garonne, s'est exprimée ce mardi sur BFMTV.

"Ils n'en parlent pas, ils ne le nomment pas". Le meurtrier présumé de Vanesa, 14 ans, a été mis en examen dimanche pour enlèvement et séquestration, viol et meurtre sur mineure et placé en détention provisoire. L'homme a avoué avoir enlevé à Tonneins (Lot-et-Garonne), violé puis tué l'adolescente vendredi.

Les parents de Vanesa sont "accablés de cette situation, ils sont dévastés", rapporte sur BFMTV ce mardi maître Christine Roul, avocate de la famille de la jeune fille.

Ils ont "complètement déshumanisé" le meurtrier présumé, "ils l'ont complètement effacé, ils n'en parlent pas, ils ne le nomment pas", explique-t-elle.

"C'est quelque chose qui les aide"

"Je pense que c'est quelque chose qui dans l'instant présent les aide: le fait d'exclure complètement cet individu de leur conscience, je crois que c'est quelque chose qui les aide" après le drame, déclare l'avocate.

"Après viendra le temps de la justice et du procès et ils auront peut-être là d'autres questions et des interrogations par rapport à cette personne", ajoute Christine Roul.

Elle explique également que la famille est pour l'instant concentrée sur la marche blanche prévue ce vendredi pour rendre hommage à leur fille. Dans leur peine, ils "sont aidés par l'élan de solidarité et de soutien qui s'est manifesté depuis quelques jours. Cela les aide beaucoup à traverser cette épreuve terrible", déclare l'avocate.

Et s'il n'est pas question de quitter la France pour eux, ils ne souhaitent en revanche pas rester vivre à Tonneins.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Suicide d’Océane Bourdin, violée à plusieurs reprises : "On sait très bien que notre fille ne reviendra pas. Mais le sacrifice de notre fille doit servir à quelque chose"