Meurtre de Sarah Halimi: plusieurs manifestations en France pour réclamer "justice"

Meurtre de Sarah Halimi: plusieurs manifestations en France pour réclamer "justice"

Des centaines de personnes ont manifesté ce dimanche pour dénoncer la décision de la cour d'appel de Paris qui a jugé irresponsable l'homme accusé du meurtre de la sexagénaire en 2017.

Des centaines de personnes se sont rassemblées à Paris, Marseille ou Montpellier pour réclamer "justice" pour Sarah Halimi, tuée en 2017 par un homme qui a été jugé irresponsable par la cour d'appel de Paris en décembre. 

“Juifs traqués, République en danger”

Dans la capitale, un appel à deux rassemblements avait été lancé, l'un pour les véhicules à 13h30 place de la Nation et un second place de la République pour les piétons à 14 heures. Là, des centaines de badauds ont brandi des pancartes "Justice pour Sarah", "Juifs traqués, république en danger" ou "En France, on tue des grands-mères parce qu’elles sont juives".

"Nous ne demandons pas que Kobili Traoré soit condamné, nous demandons qu’il y ait un procès, un procès devant la justice, un procès que mérite ma soeur et que la justice doit nous donner. Il y a eu trop de dysfonctionnements pendant cette instruction”, a estimé auprès de BFMTV William Attal, le frère de Sarah Halimi.

Parmi les personnalités présentes se trouvaient notamment Isabelle Balkany ou l’écrivain Marek Halter, qui a mis en garde contre une décision qui pourrait "introduire une nouvelle jurisprudence".

À Marseille, La Provence indique que 1000 à 2000 personnes ont manifesté dans les rues de la cité phocéenne. Tout comme à Montpellier, où environ 200 personnes se sont réunies derrière une banderole "Justice pour Sarah", d’après nos confrères de Midi-Libre. En Corse également, des appels aux rassemblements avaient été lancés à Bastia et Ajaccio.

En proie à une "bouffée délirante"

La nuit du 3 au 4 avril 2017, Kobili Traoré s'est introduit chez sa voisine de 65 ans, Lucie Attal -aussi appelée Sarah Halimi- au troisième étage d'un immeuble HLM du quartier populaire de Belleville (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :