Meurtre de Lola : gilets pare-lames, refus des douches... La détention sous tension de la suspecte Dahbia B.

Depuis le meurtre de la petite Lola, tous les projecteurs sont braqués sur Dahbia B.. Cette Algérienne de 24 ans est soupçonnée d'être l'auteure des faits - pour rappel, l'adolescente de 12 ans a été tuée le 14 octobre dans sa résidence dans le XXème arrondissement de Paris. Incarcérée à la prison de Fresnes depuis le 18 octobre dernier, elle est placée sous surveillance rapprochés pendant que l'enquête se poursuit. BFM TV raconte les dessous de sa détention. Dahbia B. a été affectée à un "niveau d'escorte pénitentiaire 3" uniquement appliqué "aux personnes détenues dont le profil requiert une sécurisation particulière".

La jeune femme de 24 ans est placée en quartier d'isolement, dans une cellule de 9m2 inspectée très régulièrement par les gardiens. Et ils sont seulement trois à pouvoir y accéder : deux agents et un gradé, équipés de leurs gilets pare-lames pour assurer leur protection, raconte la chaîne d'information en continu.

Dahbia refuse de prendre des douches

À quoi ressemblent ses journées ? Les gardes racontent que Dahbia B. passe le plus clair de son temps allongée sur son lit, voire assise sur sa chaise à regarder par la fenêtre. La jeune femme prend deux repas par jour mais refuserait les promenades ainsi que les douches. Elle aurait toutefois été très intéressée par les reportages diffusés à la télévision la concernant.

Lorsqu'elle quitte sa cellule, la prison s'organise "tous les autres mouvements en détention sont (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Marne : inquiet, un bailleur se rend chez une septuagénaire et y fait une découverte dérangeante
"Appelez la police, j'ai tué..." : une résidence sous le choc après un meurtre épouvantable
Une famille fait empailler son chien et le transforme en tapis
Oise : "Son anniversaire tombait le 29 septembre", la famille d'un jeune homme sans histoire morte d'inquiétude
TÉMOIGNAGE Je me suis mariée en noir dans une maison funéraire